Ma surprise de la rentrée : une chaîne YouTube !

Ce soir j’ai des idées plein la tête, depuis cet après-midi je suis en ébullition. Ça y est, je suis prête, j’ai enfin pris la décision, je vais lancer ma chaine YouTube !



Cela fait des semaines, voire des mois que j’y pense, et pourtant je ne passe pas à l’action. J’y songe, je regarde des vidéos de yoga, je me dis pourquoi pas moi, puis je me dis non, c’est pas pour moi, j’ai pas envie de m’afficher transpirante sur le net, de façon durable, et aux yeux de tous. Et puis qui va regarder ces vidéos ? Bref ces jours-là, je vois tout en gris et je n’ai foi en rien, je me laisse submerger par la flemme et le manque de courage.


Et puis finalement, aujourd’hui, c’est un bon jour, je suis pleine d’optimisme et de joie, je sais que cette chaine va trouver son audience, que je vais lui donner un sens, une mission, et que je vais m’épanouir avec ce nouveau projet ! J’avais juste un passage à vide normal, pour lequel il ne fallait pas s’inquiéter ! Ce soir j’ai recueilli des encouragements, des idées de la part de mes élèves habitué.e.s, j’ai perçu leur intérêt et leur confiance, et si vous faites partie de cette poignée et que vous lisez cet article, sachez que je vous suis infiniment reconnaissante pour votre soutien sans faille !


J’avais juste un passage à vide normal, pour lequel il ne fallait pas s’inquiéter !

J’ai hâte de vous partager tout ça, de vous proposer un contenu accessible, quel que soit votre niveau, votre vision du yoga mais surtout votre corps ! Je ne reproche pas à la majorité des profs de yoga d’être minces et souples, loin de là, mais on a souvent tendance à penser que c’est ça un corps de yogi, et par conséquent, si on ne ressemble pas à ça, on fuit les salles bondées des shalas* comme la peste.

Pourquoi ? Parce qu’on a peur de pas être à notre place, de ne pas suivre, d’être observé.e, de transpirer plus que de raison, de devoir remettre notre legging en place toutes les 3 minutes, de devoir monter sur la tête sans le mur et j’en passe !


J’ai été cette personne, cette élève intimidée par ces cours remplis de corps minces, athlétiques voire contorsionnistes. Mais ça n’a pas duré. J’ai tellement eu un coup de cœur pour le yoga que je me suis promis de ne pas me laisser polluer par ces idées. Je crois que c’était la première fois que je ne me disais pas « laisse tomber, c’est pas pour toi, t’es trop grosse ». Je ressortais lessivée de chaque cours, mais je me sentais tellement bien, légère (un comble !), apaisée et pressée d’y retourner.


J'ai hâte de vous proposer un contenu accessible, quel que soit votre niveau et votre corps !

Quand j’ai commencé à enseigner le yoga à mon entourage, c’est ce que je voulais transmettre : un mélange entre effort physique, lâcher prise et légèreté en fin de cours. Et en finir avec ce stéréotype physique. Je pèse dans les 80 kilos, je porte du 42 ou L/XL en vêtements de yoga, mon ventre me gêne dans les flexions, mon fessier est lourd à soulever en chandelle, mes bras sont trop épais pour faire la posture de l’aigle normalement, je transpire beaucoup et mes chevilles n’aiment pas trop les équilibres sur un pied. Et pourtant, je fais du yoga tous les jours, je suis souple et musclée, j’ai de l’endurance.


Transmettre ma vision du yoga : un mélange entre effort physique, lâcher prise et légèreté en fin de cours.

Et c’est ce que je veux proposer sur ma chaine YouTube. Depuis chez vous, je veux que vous puissiez vous sentir bien dans votre corps, quel qu’il soit, et dans votre tête. Que la vidéo que vous choisissez vous fasse du bien, et c’est tout. Pour moi le yoga c’est un tête à tête avec moi-même, c’est un soin global pour mon corps et mon esprit. Assouplir et renforcer le corps comme l’esprit.


Bref, j’ai hâte de vous partager ça, que vous puissiez suivre une vidéo à tout moment de la journée ou de la nuit, où que vous soyez !

*shala : studio de yoga

31 vues

©2020 par Smiling Yoga. Créé avec Wix.com

lien